Devenir un entraîneur de football efficace

Avez-vous fait l’acquisition des outils traditionnels de l’entraineur : les chaussures de sport, la bouteille d’eau, le petit carnet et la bouteille d’eau ?

Ils vous aideront dans votre charge d’entraineur, mais pour réussir vous aurez besoin de cinq autres outils que vous ne pouvez pas acheter. Ces outils ne vous seront acquis que par un examen de conscience et beaucoup de travail. Ils sont faciles à retenir avec le mot COACH :

C pour Compréhension.
O pour Orientation.
A pour Affection.
C pour Caractère.
H pour Humour.

COMPRÉHENSION:

Pour être entraineur, vous devez saisir les règles et techniques du football. Vous devez comprendre les éléments basiques de ce sport. Pour améliorer votre compréhension du football, suivez les étapes suivantes :

  • Lisez les règles du football.
  • Lisez des ouvrages relatifs à l’entrainement du football.
  • N’hésitez pas à rentrer en contact avec les institutions du football (FFF, Ligue, District).
  • Rendez-vous dans les centres de formation d’entraîneur de football.
  • Discutez avec des entraineurs plus expérimentés.
  • Allez voir les matchs de football, ainsi que les matchs des jeunes joueurs.
  • Regardez les matches de football à la télévision.

 

ORIENTATION :

Ceci fait référence à vos conceptions, à vos objectifs à ce que vous recherchez en tant qu’entraineur. Les objectifs les plus répandus sont de s’amuser et d’aider les joueurs à ce battre de leur mieux systématiquement. L’ASEP (American Sport Education Program) a une devise qui vous aidera à garder la bonne organisation en agissant dans l’intérêt des jeunes joueurs de votre équipe :

« Les joueurs d’abord, la victoire ensuite. »

Pour mieux définir votre orientation, réalisez les actions suivantes :

  • Avec vos collègues entraineurs, définissez les priorités de la saison.
  • Préparez-vous à affronter des situations qui mettront au défi vos priorités.
  • Formulez des objectifs qui sont cohérents avec vos priorités, pour vous-même et vos joueurs.
  • Réfléchissez comment atteindre vos objectifs et ceux de vos joueurs.
  • Passez en revue vos objectifs fréquemment afin de vous assurer que vous n’avez pas dévié de votre chemin.

 

AFFECTION :

Un élément essentiel dont vous aurez besoin dans votre kit d’entraineur est l’intérêt sincère que vous porterez sur vos joueurs que vous entrainez. Cela nécessite de la passion ainsi que de la patience et de la compréhension qui permettront à chaque joueur de s’épanouir dans le sport.

  • Faite l’effort d’apprendre à connaitre personnellement chaque joueur de votre équipe.
  • Traitez les joueurs comme des individus à part entière.
  • Compatissez avec les joueurs qui essaient d’apprendre de nouvelles techniques difficiles.
  • Traitez vos joueurs comme vous aimeriez être traité dans les circonstances similaires.
  • Contrôlez vos émotions.
  • Montrez votre joie de travailler avec votre équipe.
  • Gardez un rythme optimiste et un ton positif lors de toutes vos communications.

 

CARACTÈRE :

Avoir un bon caractère signifie savoir adapter ses comportements au sport et à la vie. En matière d’entrainement, il n’y a pas de place pour le « faites ce que je dis, pas ce que je fais ». Soutenez, encouragez, récompensez et mettez au défi chaque enfant, ainsi vos joueurs seront plus facilement attentif aux consignes et à les accepter, et même à exalter leur différences. Faite figure d’autorité avant, pendant et après tous les entrainements et les matchs. N’ayez pas peur de reconnaitre vos erreurs, personne n’est parfait.

  • Prenez conscience de vos forces et de vos faiblesses.
  • Construisez autour de vos forces.
  • Formulez des objectifs pour vous-même afin de vous améliorez dans des domaines différents.
  • Si vous faites un faux pas, demandez pardon à l’équipe et à vous-même.

 

HUMOUR :

L’humour est un outil d’entraineur très souvent négligé. Cela signifie avoir la capacité de rire de soi avec ses joueurs pendant les entrainements ou les compétitions. Rien n’aide autant à contrebalancer le sérieux d’une séance d’entrainement qu’un petit rire. Un bon sens de l’humour vous aidera à relativiser de nombreuses erreurs que vos joueurs feront. Ne vous énervez donc pas à chaque faute, et ne répondez pas négativement aux joueurs faibles. Permettez à vos joueurs et à vous-même de vous réjouir des réussites et ne vous attardez pas sur les échecs.

  • Rendez les séances amusantes en y incluant plusieurs activités.
  • Faite en sorte que les joueurs restent impliqués dans les matchs et les exercices techniques.
  • Ne considérez pas qu’un joueur qui rit ne respecte pas la discipline, mais plutôt qu’il s’amuse.
  • Souriez !

Achetez le livre « entraîner les jeunes footballeurs »