23 septembre 2021

Comment fabriquer des bons joueurs dans son club ?

Il est très difficile, quand il est jeune, de déceler les potentialités d’un joueur pour la simple raison que l’on a peu de certitudes. On ne peut guère parler de potentiel avant les U15, même s’il existe une différence entre les garçons et les filles.  Soyez très prudent car, dans les sections les plus jeunes, les enfants de taille moyenne ayant des problèmes marqués de coordination peuvent révéler de véritable qualité quelques années plus tard. Soyez donc très discrets dans vos jugements pour ces très jeunes générations. Mais comment fabriquer des bons joueurs dans son club ?

Il faut demeurer très vigilant quant aux certitudes, même quand on a une grande expérience. Trop de paramètres interviennent (environnement, morphotype, motivation) pour que vous puissiez être catégoriques sur l’avenir de jeune joueurs. Par exemple, la motivation est un critère certes déterminant, mais pas suffisant. D’autre part, la motivation peut être inexistante chez un joueur de 12-13 ans mais se révéler puissante à 17-19 ans.

L’impact de l’entraîneur de foot

Si un entraîneur peut avoir un impact sur la motivation c’est bien, mais ayez conscience que la motivation et les qualités mentales ne sont pas identiques et ne relèvent pas du même registre. Ainsi, une bonne qualité mentale permettra au joueur d’accepter qui il est dans le groupe et comprendre que pour progresser une somme de travail est impérative et nécessaire. Pour être motivé, il faut s’en donner les moyens, en se mettant en confiance. Il faut avoir envie de se battre sur le terrain et d’avoir, par conséquent, un esprit de compétiteur.

On constate ainsi que des joueurs motivés mais sans qualités mentales ne vont pas se surpasser mais, au contraire refuser l’obstacle ou essayer de le contourner. On comprend la grande difficulté à déceler, chez un joueur plus âgé, la part de motivation et de qualités mentales, alors n’essayez pas d’imaginer cela chez un très jeune joueur, cela serait une véritable ineptie. Comment fabriquer des bons joueurs dans son club ?

A partir des U11 : Limitées le nombre pour le bien des autres.

La victoire est nécessaire mais la collaboration et l’échange d’expertise sont, à notre sens, le but principal si nous restons dans l’idée de faire jouer les moins expérimentés au risques de perdre la rencontre. Si nous avons deux groupes homogènes de huit joueurs, chacun pourra participer à la victoire, alors que dans une équipe composée de dix joueurs, sur une rencontre très serrée, l’entraîneur et éducateurs sportifs seront parfois en difficulté pour concerner l’ensemble du groupe.

L’idée d’emmener des groupes limités, par exemple est de faire ressortir les aspects positifs malgré la défaite à vos joueurs, le temps de jeu est le plus important, il permet de satisfaire l’idée qu’ils ont tous des qualités pratiquement identique. Il est intéressant de noter que cette pratique par des équipes réduites en nombre de joueurs rencontre la totale approbation des parents qui ont toujours peur que leur enfant ne joue pas assez.

A partir des U17 : C’est le bon moment de vous lâchez

Ce mode de fonctionnement réduit permet de retarder jusqu’aux U20 le problème du temps de jeu. C’est seulement à partir de 17-19 ans ou les joueurs acceptent et comprennent l’idée que certains possèdent plus de compétences. Retarder cette échéance jusqu’au U17 permet aux jeunes joueurs de mieux se construire et de vivre de l’intérieur d’un groupe avec la notion de concurrence. C’est uniquement à ce moment précis que vous allez voir dans votre groupe l’émergence de certains joueurs, la compétition devient un élément nécessaire. 

A partir de ce moment-là vous avez la réponse de comment fabriquer des bons joueurs dans son club ?, Il faut développer lors de vos entraînements de football Click For Foot, sur le plan de l’organisation collective, notamment sur l’offensive. Les joueurs doivent trouver des solutions en prenant ou en couvrant l’espace. Les laisser prendre des responsabilités, c’est le prix à payer dans le cadre de la formation. Cela sera d’autant mieux accepté que l’entraineur l’aura clairement exprimé en amont. Il n’a pas à restreindre l’initiative des jeunes joueurs, les joueurs définiront eux-mêmes leurs limites car ils connaissent leur domaine de compétences. Dans tous les cas, ils s’essaieront, se construiront pas à pas. C’est uniquement dans ce climat favorable que les « grand joueurs » apprendront plus rapidement et deviendront les pépites du club !

Source : Les indispensables de l’éducateur sportif – Voir la fiche produit

Une réflexion sur « Comment fabriquer des bons joueurs dans son club ? »

Les commentaires sont fermés.