Le rôle du coach adjoint

Le football nous révèle chaque saison des nouveaux entraîneurs avec des méthodes de plus en plus innovantes. Mais savez-vous qu’ils ne sont rien sans un encadrement technique ? Le premier d’entre eux, c’est évidemment le coach adjoint ! Homme de l’ombre, le rôle du coach adjoint est certainement l’un des plus importants. A mi-chemin entre l’entraîneur et les joueurs son travail est essentiel pour une réussite collective.

Un coach 2.0

Pour être coach adjoint, il faut aimer le foot, aimer le groupe avec lequel on vit toute l’année et  avoir une relation basée sur la confiance avec l’entraîneur. Le plus important c’est de former un binôme soudé prêt à faire face à toutes les épreuves. L’adjoint doit être attentif à tous les détails de la vie de groupe. Faire le lien entre le coach et les joueurs. Le coach adjoint reste aussi un peu le confident des joueurs qui viennent plus facilement vers lui à l’entrainement pour parler et discuter sans avoir peur du retour de bâton qu’un coach peut parfois avoir.

Soutien inconditionnel du coach

La relation qu’entretient un coach adjoint avec son entraîneur déteint énormément sur l’état d’esprit de l’équipe. Faites donc confiance à cette complémentarité, discutez et partagez vos opinions sans filtre. Un point de vue différent ou identique, fera peut-être pencher la balance lors des matchs. La confiance est nécessaire d’autant que les contacts sont quotidiens, plusieurs fois par jour ou par semaine. Sans oublier que lors des moments compliqués, un soutien sportif au sein du staff et du club est parfois primordial, pour faire évoluer une situation plus rapidement. Le rôle du coach adjoint est important.

Le coach adjoint soulage l’entraîneur.

N’oubliez pas que l’entraîneur est en première ligne quand tout va mal. Il doit donc se sentir en confiance et libéré de toute pression inutile. Pour cela, l’entraîneur adjoint doit être un vrai technicien, capable de mettre en place une séance d’entraînement sans lui : échauffement, technique, tactique, préparation physique, rééducation. Rien ne lui échappe ! Laissez-lui carte blanche, vous serez surpris.

En fait, il n’y a pas de bon coach sans un bon coach adjoint !