Test VMA, comment utiliser le sportbeeper Pro ?

Le SportBeeper est un assistant coach électronique, qui permet de piloter séquentiellement, rythmiquement, des entraînements ou des tests aérobies.

Il s’adresse principalement à 3 familles d’entraînements :

  • les efforts où leurs vitesses ont besoin d’être régulée, c’est le cas des principaux efforts aérobies où il faut réussir des temps de passage par rapport à des cônes représentant des distances à parcourir précisément, en résumé c’est un outil de calibrage que l’entraîneur ne pourrait pas faire avec un simple chronomètre.
  • Les tests de terrain de type aérobie.
  • les efforts en ateliers en salle ou en extérieur (Musculation, cross-fit) pour organiser les changements de postes.

QUELS SONT LES TYPES DE TESTS QUE L’ON TROUVE DANS LE SPORTBEEPER PRO ?

Faisons un rapide tour d’horizon des tests. Il existe quatre catégories de tests :

Ils se divisent d’abord en 2 grandes familles : les tests rectangulaires où la vitesse est constante et les tests triangulaires où la vitesse croit progressivement. Ensuite il y a encore une subdivision, les tests continus où les paliers s’enchaînent sans arrêt et les tests intermittents où il y a une petite interruption entre chaque palier. Test VMA, comment utiliser le sportbeeper Pro ?

LE SPORTBEEPER PRO PERMET-IL DE MESURER UNE VMA OU UNE PMA ?

La PMA est la puissance maximale développée par la filière aérobie, c’est la quantité d’O2 maximale que l’on peut utiliser par unité de temps, lorsqu’elle est évaluée en litres/mn ou en ml/mn/kg elle prend l’appellation de VO2 max.

La Vitesse Maximale Aérobie est la vitesse (VMA) est la vitesse suffisante pour atteindre la puissance maximale aérobie lors d’un test progressif standardisé elle s’appelle également vVo2max, et s’évalue en Km/h.

Grâce au menu « Tests » du SportBeeper Pro vous aurez la possibilité d’évaluer une VMA c’est-à-dire la vitesse limite que votre sportif aura réussi lors du dernier palier entièrement complété. Par contre pour connaitre la VO2 Max, il faudra avoir recours à diverses formules de la littérature.

ON ENTEND DIRE QUE LES TESTS INTERMITTENTS SURÉVALUENT LA VMA ?

Il est clair que les VMA évaluées, à l’aide de certains tests intermittents, sont plus élevés que celles des tests continus et c’est le cas notamment avec le 45-15. Mais est-ce bien une surévaluation ?

Nous savons que le but d’un test est d’évaluer la VMA autrement dit la vVO2 max, soit la cylindrée maximale du moteur aérobie des sportifs. Or lors d’une étude comparative entre le test de Brue derrière cycliste (test continu) et le test 45-15 FIT (intermittent), menée par H.Assadi (Université de DIJON) il a montré que les deux tests cernent bien VO2maxet FC max et qu’ils ne se différencient que par les vitesses atteintes sous ces 2 formes de motricité.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Test de Brue derrière cycliste ( continu )

Cela nous amène à distinguer deux formes de VMA, l’un continue et l’autre intermittente. Comme les premiers tests ont eu lieu en laboratoire et réalisés de manière continue, on a donc associé « VMA à effort continu » et cette VMA évaluée ainsi est devenue la norme.

Sur le terrain, on s’est rendu compte que cette « VMA continue » était trop facile à répéter lors des entraînements intermittents, et surtout qu’elle ne permettait au sportif d’atteindre sa VO2 max au cours de l’effort, il fallait la majorer et en plus par tâtonnement (environ 110 %).

Mais si on réalise un test 45-15 FIT, la vitesse du dernier palier complété entièrement, devient la référence 100% pour le calibrage des intensités personnalisées. Comme il a été démontré que la vitesse limite du test 45-15 FIT est une vraie vVO2 max, il est donc faux de dire que ce test surévalue la VMA et c’est même l’inverse car la précision technique est bien meilleure qu’une extrapolation hasardeuse.

En résumé nous retenons qu’il n’y a plus lieu de se référer à une « VMA continue » pour calibrer les entraînements intermittents ce qui semble quand même plus logique. (La VMA continue, sera réservée aux efforts continus comme les 1000M, les 2000M par exemple).

Si vos entraînements comprennent une majorité d’exercices intermittents (football), il est recommandé de choisir un test de référence de même nature donc intermittent par contre si vos entraînements comprennent aussi de nombreux exercices continus (demi-fond) il sera alors recommandé de faire 2 tests, un continu et un intermittent.

LE SPORTBEEPER PRO EST ESSENTIELLEMENT UTILISÉ POUR DES ENTRAÎNEMENTS EN EXTÉRIEUR MAIS PEUT-ON L’UTILISER EN SALLE ?

Oui bien sûr, il est utilisable dans un gymnase aussi bien pour les tests navettes que les exercices intermittents courts.
Vous l’avez compris Le SportBeeperPro est un cadenceur d’efforts / contre-efforts, donc chaque fois que l’on voudra séquencer un circuit d’ateliers (circuit-training de renforcement musculaire, crossfit etc…) vous allez pouvoir paramétrer la machine pour qu’elle gère la rotation de vos ateliers avec un timing précis.

Par exemple pour un cross-training avec du renforcement, du gainage, des abdos, des exercices avec haltères etc… Vous pouvez paramétrer un intermittent 30s / 15s bref ou 40s-20s…et après avoir expliqué le contenu de chaque atelier, vous pouvez lancer le SportBeeper Pro qui gérera le timing de la séance avec rigueur, ainsi us êtes entièrement disponible pour animer celle-ci et procéder à d’éventuelles corrections techniques.

Nous mettrons prochainement des vidéos de crossfit ou circuits training sur le site.

 

.