18 novembre 2021

Les Datas à la conquête du football amateur

Organiser facilement sa semaine de travail. Choisir le meilleur programme d’entraînement. Recueillir les données physiologiques de ses joueurs. Ou encore analyser les performances collectives et individuelles de son équipe. Jusque-là réservée aux clubs professionnels, la numérisation de la pratique du football tend à s’ouvrir au milieu amateur. Grâce à des technologies devenues aussi pointues qu’accessibles, le Big Data se mue en formidable outil pour tirer vers le haut l’ensemble des acteurs du ballon rond. Ces dernières années, de nombreuses start-up ont ainsi rivalisé d’inventivité pour permettre aux footballeurs en herbe de se la jouer comme les pros.

L’assistant numérique des éducateurs

A commencer par My Coach Football. Incubée à Nice dans l’accélérateur d’Allianz, le géant de l’assurance, cette jeune société propose une solution destinée aux entraîneurs afin d’améliorer le suivi de leur formation. 

A travers une plate-forme virtuelle, disponible à la fois sur ordinateur et mobile, convoquer par message ses joueurs aux entraînements et aux matchs, collecter leurs statistiques en inscrivant manuellement ses feuilles de match, ou encore recueillir des données précises, de type blessures ou absences, sur l’ensemble de ses protégés. Autrement dit, en se comportant comme un assistant personnalisé, cette application offre la promesse de simplifier le rôle de l’entraîneur. Les Datas à la conquête du football amateur.

En quelques années d’exploitation, le procédé a su s’imposer au sein du paysage amateur. Après avoir séduit près de 10 000 coachs en France, parmi lesquels des membres du centre de formation de l’OGC Nice ou de l’équipe réserve de l’AS Monaco, la start-up a levé, en 2016, plus de 2.6 millions d’euros pour se développer à l’international et élargir son offre à d’autres disciplines.

Gérez comme un pro votre équipe de football amateur

Dans la même veine, son concurrent SportEasy s’est déjà immiscé sur ce marché depuis sa création en 2011. Le service, qui permet également de gérer au quotidien le calendrier de son équipe, se différencie toutefois en proposant un paramètre covoiturage utile pour organiser ses déplacements, ainsi que la notation des joueurs. Une fonctionnalité susceptible d’apporter un soutien supplémentaire à l’entraîneur au moment de trancher dans ses choix.

Plus technique, la technologie développé par Footbar entend, de son côté, permettre aux joueurs amateurs de progresser en évaluant leurs performances physiques. Installée au Tremplin, plate-forme d’innovation pour le sport à Paris, la start-up a misé sur un capteur GPS, nommé Météor, pour générer toutes les données d’activité de l’athlète. Fixé à l’aide d’une sangle au niveau du mollet, le boîtier est capable de mesurer la force de frappe, la puissance, l’endurance ou encore la pointe de vitesse du joueur. Une fois ces informations restituées sur ordinateur, il est possible de mesurer les Datas à la conquête du football amateur avec précision la hauteur de ses sauts, sa force de frappe, sa vitesse moyenne ou encore son nombre d’accélérations. Une manière à la fois de se comparer à ses coéquipiers, mais surtout de rechercher la performance, d’autant que le capteur est autorisé en compétition amateur.

Extrait du livre : Le football est une science (in) exacte.