2 décembre 2021

Comment se préparer physiquement en fonction de votre poste ?

De manière générale la préparation physique est un point crucial de la reprise du football qui ne doit surtout pas être négligé, encore moins après une longue période d’arrêt. Footing, test VMA, musculation, proprioception, rééducation, nous allons vous détailler quelques conseils poste par poste pour savoir comment se préparer physiquement après plusieurs mois d’inactivité.

Une préparation physique en fonction du poste

Peu-importe le poste sur le terrain, fixez des objectifs de préparation physique à atteindre, ceci pourrait vous permettre de garder une motivation au sein du groupe afin de conserver une régularité. De plus, il sera très important de démarrer doucement afin de réduire au maximum le risque de blessure, pour ensuite augmenter progressivement l’intensité des séances.

La préparation physique pour un gardien de but :

Les principales qualités d’un bon gardien de foot sont basées essentiellement sur la réactivité, l’explosivité, et le réflexe. L’endurance reste un point important, mais pas primordiale dans l’immédiat. Inutile de courir pendant des heures pour préparer un retour à la compétition. Axer la reprise et la préparation physique sur un travail spécifique aux gardiens de foot et ajoutez une dose de renforcement musculaire.

La préparation physique pour des défenseurs centraux :

Voici un poste bien spécifique ou la préparation physique est essentielle. Dans un match de foot, les défenseurs sont les joueurs les plus sollicités. Rarement remplacé par les entraîneurs, le défenseur doit être capable d’encaisser 90 minutes. La préparation physique d’un défenseur est un mélange de puissance, d’explosivité, renforcement musculaire, coordination, jeu de tête… Bref, footing, test VMA, musculation, il va falloir travailler !

La préparation physique pour des défenseurs Latéraux :

Vous souhaitez avoir des défenseurs qui portent le danger devant le but ? Il va falloir avoir une grosse capacité aérobie pour faire les allers-retours entre la défense et l’attaque, tout en étant très explosif ! En plus d’une préparation physique globale, il faudra mettre les bouchées doubles sur des petits exercices de coordination comme une échelle de rythme et sur le travail foncier. Un défenseur latéral est capable d’encaisser un nombre de kilomètres important.

La préparation physique pour des milieux de terrain :

Les milieux de terrain font sans cesse le lien entre la défense et l’attaque. Créateurs et récupérateurs, ils parcourent donc énormément de kilomètres, (env.10 km minimum par match, au niveau amateur et 12 km au niveau professionnel). L’endurance doit être le point primordial, un milieu de terrain qui ne court pas, peut vite mettre l’équilibre de l’équipe en danger. Dans un second temps, les exercices en intermittents avec et sans ballons sont également une priorité. Il faut courir pour récupérer et conserver le ballon, il faut donc que le milieu de terrain reste lucide même après des efforts intenses.

La préparation physique pour des attaquants :

Voici un poste bien difficile pour la préparation physique, car il existe différent profil d’attaquant à votre disposition : des rapides, des grands, des pivots, des ailiers, des baroudeurs … Il faut donc privilégier une préparation physique sur mesure en fonction du style à votre disposition. Mettez tous de même en place une préparation sur la très haute intensité et la répétition des efforts. Lors de la préparation physique de vos attaquants vous pouvez déjà intégrer des jeux d’adresse avec des mini-buts et faire de la répétition de geste face au but. Le renforcement musculaire, la coordination, le jeu de tête sont aussi obligatoires, n’oubliez-pas que vos attaquants vont faire face à la puissance des défenseurs, il faut les préparer à cette effort !

Augmenter la préparation physique progressivement

Peu importe votre poste sur le terrain, il faut augmenter votre préparation physique progressivement en intensité. Habituer votre corps aux situations de match et éviter ainsi les blessures musculaires. En cas de blessure, un retour à la compétition sera plus difficile, il faudra alors trouver une autre solution pour revenir rapidement.