2024-05-24

Comment bien se préparer pour jouer à l’étranger ?

Partir à l’étranger nécessite des changements et donc il faut s’adapter à son nouvel environnement. De plus, dans le cadre du football professionnel, il est rare d’échapper aux voyages à l’étranger. C’est pour cette raison qu’une préparation avant de partir semble essentielle. Voici quelques conseils pour bien se préparer avant d’aller jouer à l’étranger.

S’adapter à la langue : Quelle langue choisir pour jouer à l’étranger ? 

  1. Le pays : Jouer à l’étranger implique obligatoirement de maitriser une deuxième langue. En effet, l’anglais reste la langue internationale la plus parlée dans le monde. Par conséquent, cette langue est le moyen le plus simple pour communiquer facilement avec les différentes nationalités des membres du club. Cependant, pour les débutants en anglais, il est préférable d’apprendre au préalable les bases comme des phrases de tous les jours… Il est aussi important de connaitre du vocabulaire sur le football afin de se préparer au mieux aux circonstances une fois sur place. Par exemple, connaitre le nom des matériaux d’entrainement dans une langue étrangère.

  2. Cibler la nationalité des joueurs et la langue parlée au sein du club : Avant d’aller jouer à l’étranger, il faut savoir quelle langue est parlée eu sein du club. En effet, tous les joueurs du club ne sont pas de la même nationalité et par conséquent, il est possible qu’ils communiquent en Espagnol alors que vous serez dans un pays anglophone. Il faudra connaitre un minimum de vocabulaire et d’expressions si vous souhaitez vous adapter au groupe à votre arrivée.

 

Connaitre son environnement : Que faut-il retenir ?

  1. Connaitre la culture du pays et codes sociaux : A l’étranger, vous pourriez être surpris des différences culturelles. En effet, elles sont plus ou moins importantes selon la proximité du pays dans lequel vous vous rendez. Par exemple, les pays européens se ressemblent énormément d’un point de vue culturel. A l’opposé, il n’est pas facile de s’adapter dans les pays d’Asie car les codes sont différents. Il ne faut donc pas négliger cet aspect culturel car cela vous permettra de bien vous intégrer dans le club, le pays et vous permettra de limiter les conflits.

  2. S’informer sur les joueurs et les membres du staff : Lorsque vous intégrez un club, il faut vous informer un minimum sur les joueurs, le coach, sans oublier les membres du staff comme le préparateur physique ou le directeur sportif. En effet, vous devez savoir avec qui vous travaillerez au quotidien et cela sera un gain de temps une fois sur place. Par exemple, leur nom, prénom, nationalité, leurs expériences, leur notoriété dans le pays et à l’international, leurs succès…

  3. Localiser son club et les lieux importants : Enfin, si vous avez à jouer à l’étranger, n’oubliez pas de cibler les lieux que vous fréquenterez. Dans quel pays ? Quelle région ? ville ? quartier ? adresse ?… Par exemple, ou se situe votre club ? votre logement ? ou encore les stades de foot ?

Pour conclure, la barrière de la langue peut être problématique si vous ne maitrisez pas de deuxième langue. De plus, vous devrez vous adapter rapidement au pays, à la culture et bien évidemment aux membres que vous ne connaitrez probablement pas. Par conséquent, ne négligez pas les codes culturels et informez vous au mieux sur les joueurs. Vous serez donc bien préparé pour aller jouer à l’étranger.