Je veux devenir footballeur professionnel

Quand, dans le « milieu du terrain », on évoque les noms de Franck Ribéry, d’Eric Abidal, d’Eric Carrière ou plus récemment ceux de Ngolo Kanté, Romain Philippoteaux ou encore Yacine Bammou par exemple… on parle de joueurs aux parcours atypique. Cela veut-il dire qu’il existe un parcours  » typique », une marche à suivre, un parcours obligatoire voire idéal ?

Les différents parcours sont liés, analysés et expliqués au regard de la date d’entrée du joueur « dans le milieu », bien évidemment non pas le milieu du football mai bel et bien le « milieu professionnel ».

Il semble également nécessaire de communiquer quelques chiffres concernant l’accès au monde professionnel pour les jeunes footballeurs. les éléments suivants sont présentés lors de la formation au Brevet d’Entraineur de Football.

  • 32% des futurs pros ne sont pas identifiés à 12 ans.
  • 56% des futurs pros n’ont pas atteint la détection régionale à 13 ans.
  • 64% des futurs pros n’ont pas été sélectionnés régionaux à 14 ans.
  • 60% des futurs pros n’entrent dans un clubs pro qu’après 15 ans.
  • 40% des néo-pros ont opté pour un Centre de Formation à moins de 50km de leur domicile.

Le joueur recherché : La cible idéale !

Avant toutes chose, il est fondamental de préciser qu’en travaillant sur de « l’humain », il apparait évident que par définition le travail est subjectif, aléatoire, et nécessite un feeling et une attention très fine. Au vu de la construction identitaire (adolescence), des aléas de la vie quotidienne (problème familiaux, blessure, démotivation voire résignation), nul superviseur, recruteur ou autre formateur ne peut se vanter d’affirmer que tel ou tel joueur « finira pro ». Pour atteindre le haut niveau, nous devons prendre en compte le joueur dans sa globalité et avoir une approche non restreinte au simple terrain.

Beaucoup de paramètre rentrent en compte dans la production d’une performance sportive régulière et efficace sur le long terme.

Voici les 10 critères à remplir pour être idéalement ciblé par une cellule de recrutement :

  • Le joueur dégage une grosse maitrise technique
  • Le joueur joue juste, il respect le jeu
  • Le joueur est capable de répéter les efforts
  • Le joueur aime répéter les efforts
  • Le joueur gagne ses duels
  • Le joueur a la santé, pas de blessures ou d’absences
  • Le joueur est un leader
  • Le joueur est un joueur régulier et fiable
  • Le joueur n’évolue pas dans un environnement limitant : agent, famille
  • Le joueur sera capable à 18/19 ans de s’entraîner avec un groupe pro

Concernant la notion « leader ». Il faut avoir conscience que l’individualisme irrite, mène à l’isolement, ne favorise pas la chance, et n’est pas compatible avec le sport collectif. Un leader est celui qui celui qui dégage des ondes de partage et de solidarité.

Pour en savoir plus, Click For Foot vous conseille le livre :
« Je veux devenir footballeur professionnel !  » de Matthieu Bideau & Laurent Mommeja.

Rythmé d’exemple concrets et de témoignages, cet ouvrage est une source d’inspiration unique pour toutes les personnes concernées par ce projet un peu fou : devenir footballeur professionnel.